Premier festival "rencontres en lectures"

Les 15 séances de lecture menées par des auteurs, des comédiens professionnels et par des lecteurs bénévoles ont compté plus de 850 entrées sur les 5 jours de l’évènement. Sur le thème de l’enfance, les lectures ont suscité beaucoup d’intérêt et souvent de fortes émotions dans le public attentif et fidèle.

Voici tout d'abord les traces des lectures par les professionnels...

L1050147

Avant de réaliser la première lecture du festival sur le thème de l’enfance, Alain Fleury a assuré la master class qui affichait complet. Les participants ont pris part aux nombreuses interventions amateurs, à titre individuel ou dans le cadre du Théâtre d’un jour ou de Dialoguer en poésie, structures lectouroises impliquées dans le festival.

Img 6735

Auteur de 7 romans adultes et autant de livres pour la jeunesse, Ingrid Thobois est venue lire des extraits de son dernier ouvrage « le plancher de Jeannot ».

Un moment fort du festival a été la lecture de son livre pour la jeunesse «Recto Verso », assurée par de jeunes comédiens sous la direction de Matthieu Regnaut par la « troupe des commissaires ».

Img 8543

La lecture par Laurence Tardieu de son livre, « une vie à soi », (récit mêlant autobiographie et analogies avec l’œuvre de la photographe Diane Arbus) a rencontré un grand succès, confirmé par la séance de signatures qui a suivi.

L1050297

La lecture que Jacques Boudet a donné dans le jardin de l’hôtel de ville (sous les marronniers) a permis à beaucoup de découvrir le grand écrivain italien Erri de Luca à travers un de ses premiers livres « Montedidio » dans un cadre estival adapté à une passion toute italienne.

L1050285

Alain Fleury et Jacques Boudet ont remplacé in extremis Agnès Desarthe, souffrante. En grands professionnels, ils ont donné au festival un moment plein d’humour et de chaleur.

Capture d e cran 2015 07 11 a 10 59 46

Le Festival s’est terminé par une interprétation enthousiasmante d’Alice au Pays des Merveilles par la comédienne Nine de Montal (Gersoise de naissance et de cœur) accompagnée par le grand chef de chœur et musicien David Lévi. Leur généreuse participation a mobilisé près de 150 spectateurs dans le jardin de la Cerisaie. Occasion pour David Lévi d’évoquer « TerrOpéra » son projet de concerts et d’opéra au château de Terraube.

Img 20150701 101622Img 8400Img 20150703 164544Img 8407

Le peintre Philippe Vercellotti a exposé des tableaux durant tout le festival dans les salles des pas perdus et samedi Yves le Pestipon en a assuré une visite commentée "décalée"

Img 20150703 104127

Laetitia Brécy de la Compagnie "A pied d'oeuvre" a lu de la poésie le vendredi matin dans la caravane de Mamette Crochette.

 

 

Mais Rencontres en lectures, ce fut aussi de beaux moments de lectures pris en charges par des amateurs:

 pages d'enfance:

 

Img 8186Img 8194Img 8209

Img 6827Img 6817Img 3188L1050207Img 3196L1050211Img 8133Img 8129

 

Lecture en anglais de la nouvelle de Roal Dahl "le coup du gigot" au restaurant le barbacane par des anglophones briefés par "Lets go formation"

Img 20150703 121438Img 20150703 121237

 

après midi poétique:

Img 6767Img 6762Img 6756

Img 6769

 

Des comédiens du "théatre d'un jour" ont lu Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d'Eric Emmanuel Schmitt dont l'adaptation (film de François Dupeyron) fut projetée au cinéma le Sénéchal en fin de festival.

Img 20150703 145802

 

Le festival à dépassé les 850 auditeurs sur quatre jours...